La consommation des jeunes

mardi 19 décembre 2006

Evolution de l' exposé

Nous avons tout d'abord commencé par effectuer une recherche de documents dans des livres, des pages internet afin de spécifier notre sujet. Puis nous avons cherché une problématique qui correspondait au thème choisi: la consommation des jeunes. Nous avons ensuite rédigé un plan en trois parties comprenant chacune des sous parties. Puis dans un tableau, nous avons répertorié les idées directrices. On a ensuite réfléchi à un projet de présentation, ce qui nous a permis de créer ce site...

Posté par tpe_cfs à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 20 décembre 2006

I) Le poids de la famille sur la consommation des jeunes

Au cours de l'évolution de l'enfant, les parents jouent un rôle sur leur consommation. Ces périodes correspondent principalement à l'enfance et à l'adolescence. Pour ce faire, les parents disposent de nombreux moyens d'influence qu'ils ont eux mêmes hérités de leurs parents.

      a) Moyens d'influenceconso3

Nous avons remarqué que les enfants ont besoin de recevoir une éducation vis à vis des notions principales en matières de consommation, c'est bien sûr le rôle des parents. Ils peuvent également les éduquer de manière ludique en leur faisant faire des jeux     (le jeu de la marchande par exemple). Depuis leur naissance, les jeunes intègrent les messages qui les entourent concernant la consommation. Ils sont inscrits dans l'univers de la consommation, notamment lors des courses au supermarché, par exemple. Lors du premier apprentissage, les parents servent de modèles de référence pour leurs enfants. Le comportement des jeunes peut évoluer en fonction de son entourage que ce soit avec ses amis ou ses parents.

L'argent de poche est sûrement l'un des meilleurs moyens pour faire entrer son enfant dans le monde de la consommation.

      b) Potentiel d'achat

Pour que les enfants apprennent à se débrouiller, les parents, dans la plupart des familles, peuvent leur donner une certaine somme qui porte le nom d'argent de poche. Cette somme peut être mensuelle, trimestrielle...

Quelques chiffres

71% des parents donnent de l'argent de poche à leurs enfants en fonction de leur revenu.         

59% des parents trouvent normal de donner de l'argent de poche à leurs enfants  contre 36% qui estiment que leurs enfants doivent se débrouiller.

En général, les parents, donnent:  - 15€ pour leurs enfants âgés de 5 à 10ans

                                              - 27€ pour leurs enfants âgés de 11 à 14ans

                                              - 47€ pour leurs enfants âgés de 15 à 17ans

    conso1                    - 62€ pour leurs enfants âgés de 18 à 20ans

Mais ces chiffres entraînent discussions et débats entre parents et enfants.

    Lorsque l'enfant devient adolescent, il cherche à se détacher du modèle parental au profit de celui de ses amis.

Posté par tpe_cfs à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 4 janvier 2007

Plan détaillé de l'exposé

Problématique:  Quel est le poids de la famille sur la consommation des jeunes?

                        Comment évolue ce rôle au fil du temps?

                        Les jeunes peuvent-ils aussi influencer leurs parents?

I. Le poids de la famille sur la consommation des jeunes

       a) Moyens d'influence

       b) Potentiel d'achat

II. Mais le rôle des parents est de moins en moins important

      a) L'influence des copains, des médias

      b) Evolution de l'autonomie des jeunes

III. Les jeunes peuvent aussi influencer la consommation de leurs parents

      a) Un rôle de prescripteur

      b) Moyens d'influence

      c) Personnalisation du jeune

Conclusion

Posté par tpe_cfs à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

III) le poids des jeunes sur la consommation des parents

Nous avons également fait un constat, après avoir étudié l'influence des parents sur la consommation de leurs enfants, nous avons travaillé sur l'influence des jeunes sur leurs parents. Ce paradoxe nous a permis d'élargir notre sujet.

      a) Un rôle de prescripteur

Nous avons constaté que les jeunes tenaient un rôle de prescripteur vis à vis de leurs parents. Selon une étude, l'enfant influencerait près de 50% de la consommation de leurs parents, soit la moitié. Ce qui nous montre que le jeune ne se contente pas de choisir ses propres articles. Ce rôle de prescripteur s'étend à de nombreuses catégories de biens tels que les produits alimentaires, électroménagers, vestimentaires, le mobilier, les jouets et les destinations de vacances. De plus, le développement de commerce électronique renforce ce rôle tenu par les enfants car leur attirance pour internet est vraisemblablement utilisé par les industries.

     b) Moyens d'influence

Pour influencer leurs parents, le jeune a à sa disposition de nombreux moyens d'influence. Tout d'abord, l'enfant fait preuve d'une certaine aisance face à cette culture, tandis que les générations précédentes ont du mal à accepter cette entrée dans l'univers de la consommation. Depuis son plus jeunes âge, le jeune baigne dans la consommation et la publicité, notemment la télévision. Par exemple, lorsqu'un jeune regarde la télévision, il observe les publicités qui l'intéressent et se tourne ensuite vers ses parents pour leur en faire part. Ils sont alors inscrits dans le monde de la consommation et de la publicité. A présent,la publicité arrive à créer des besoins plutôt que de permettre de les combler. Sur ce plan, la publicité est envahissante, car elle est présentée dans tous les lieux. On la classe parmi deux buts différents: informatif ou lucratif. Dans l'ère actuelle, les jeunes constituent un public cible pour les promoteurs de publicité, puisque ce sont les consommateurs de l'avenir. Il est donc important de toucher une clientèle créant une fidélité à long terme. Mais la publicité n'est pas le seul moyen d'influence que possède un jeune. A l'école, le jeune se laisse influencer par ses camarades. Par exemple, lorsque l'un de ceux ci arrive à l'école avec un nouveau pull NIKE, le jeune ne perd pas de temps le soir pour en avertir ses parents et demander le même.

     c) Personnalisation du jeune

Cependant on assiste de plus en plus à un phénomène de personnalisation chez le jeune. Nous avons remarqué qu'avec l'émergence de l'adolescence, le futur consommateur s'affirme. Il est capable de réaliser des transactions, des négociations et peut souvent faire face aux divers désaccords de ses parents. L'enjeu de la consommation devient significatif dans les relations parents / enfants et dans les relations avec ses groupes d'appartenance. Pour appartenir à un groupe, le jeune exprime une obsession pour les marques, mais ce phénomène se répercutant sur tous les jeunes devient banal. Ses choix en disent long sur son identité et il peut soit se démarquer d'un groupe, soit faire tout pour y appartenir.

Posté par tpe_cfs à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 9 janvier 2007

Introduction

Nous avons choisi ce sujet, qui est la consommation des jeunes,car c'est un phénomène qui nous touche directement puisque la tranche d'âge se situe ente 14 et 18 ans. Depuis le début de l'industrialisation, la consommation tient un rôle important dans l'humanité. Nous avons décomposé ce sujet en deux parties :

  - l'une traitera du poids de la famille sur la consommation des jeunes ;

- la suivante étudiera le fait que ce rôle est de moins en moins important ;

- la dernière analysera le poids des jeunes sur la consommation des parents.

Posté par tpe_cfs à 09:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 16 janvier 2007

II) Mais le rôle des parents est de moins en moins important.

Après avoir étudié le poids de la famille sur la consommation des jeunes, nous avons remarqué que ce rôle déclinait au cours du temps. En effet, nous avons remarqué que lorsque le jeune arrivait à l'école, l'influence des parents était remplacée par celle des copains ou de la publicité et que le jeune était de plus en plus autonome.

       a) L'influence des copains, des médias.

Nous vivons, de nos jours, dans une société de consommation de masse. Les jeunes, étant les nouveaux consommateurs et ceux du futur, sont les premières cibles des médias. D'une part, ceux-ci créent des publicités destinées à une population de jeunes. D'autre part, les industries jouent aussi sur cette population toujours à l'affût de nouvelles technologies pour les faire acheter les nouveautés. De plus en plus à l'école, la consommation est un sujet pertinent qui revient souvent dans les conversations des adolescents. Ainsi, les parents ont un rôle de moins en moins important notamment dans les conversations parents / enfants.

       b) Évolution de l'autonomie du jeune.

Au début de sa vie, l'enfant reproduit souvent le modèle parental dans la vie de tous les jours. En effet, très souvent les petites filles cherchent à s'habiller de la même manière que leur mère et les enfants répètent fréquemment << Plus tard, je serai comme maman >>. Mais de nos jours, les parents ont de moins en moins d'influence. En effet, les jeunes recherchent très vite une autonomie lors de l'adolescence principalement dans le domaine de la consommation. C'est une tendance durant laquelle les parents ont du mal à assurer leur rôle d'éducateur qu'ils ont toujours réussi à tenir pendant la petite enfance de leurs enfants.

conso

Bibliographie

Pendant toute la durée des Travaux Personnels Encadrés, nous avons fait des recherches multiples afin d'étendre au mieux notre sujet. Pour nos recherches, nous avons notamment recherché sur des sites internet tel que :

- http://www.INSEE.fr

ou moteur de recherche tels que :

- http://yahoo.fr

- http://google.fr

Nous avons également chercher dans des périodiques, revues, livres, presse tels que :

- Article de  Périodique : Monde de l'éducation 328 (09/2004) Ados : dis-moi ce que tu achètes, je te dirai.. Les consommations culturelles des jeunes

- Notice générale de  Livre  (2003)  Cote : 659.1 Enfants, consommation et publicité télévisée

- Dossier thématique de  Périodique  Monde. Dossiers et Documents 286 B (04/2000)  Quand les jeunes s'affichent

Posté par tpe_cfs à 09:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 23 janvier 2007

Conclusion

    Après cette étude, nous pouvons conclure que durant l'enfance, les parents ont un rôle très important en ce qui concerne la consommation de leurs enfants. En effet, les enfants suivent le modèle parental. De ce fait, les parents peuvent aisément leur inculquer des notions en valeur de consommation. Et peuvent par la suite leur attribuer un potentiel d'achat afin de les aider à mieux rentrer dans le monde de la consommation. Cependant, nous avons vu que l'importance de ce poids déclinait lorsque l'enfant atteignait l'adolescence. Ainsi, les jeunes veulent acquérir de plus en plus tôt leur autonomie de consommation, on peut parler de personnalisation. Mais il y a un paradoxe ; grâce à l'influence de ses copains, le jeune peut lui aussi influencer la consommation de ses parents, de ce fait il tient un rôle prescripteur et, étant considéré comme futur consommateur, il le devient à part entière.

Posté par tpe_cfs à 08:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]