Après avoir étudié le poids de la famille sur la consommation des jeunes, nous avons remarqué que ce rôle déclinait au cours du temps. En effet, nous avons remarqué que lorsque le jeune arrivait à l'école, l'influence des parents était remplacée par celle des copains ou de la publicité et que le jeune était de plus en plus autonome.

       a) L'influence des copains, des médias.

Nous vivons, de nos jours, dans une société de consommation de masse. Les jeunes, étant les nouveaux consommateurs et ceux du futur, sont les premières cibles des médias. D'une part, ceux-ci créent des publicités destinées à une population de jeunes. D'autre part, les industries jouent aussi sur cette population toujours à l'affût de nouvelles technologies pour les faire acheter les nouveautés. De plus en plus à l'école, la consommation est un sujet pertinent qui revient souvent dans les conversations des adolescents. Ainsi, les parents ont un rôle de moins en moins important notamment dans les conversations parents / enfants.

       b) Évolution de l'autonomie du jeune.

Au début de sa vie, l'enfant reproduit souvent le modèle parental dans la vie de tous les jours. En effet, très souvent les petites filles cherchent à s'habiller de la même manière que leur mère et les enfants répètent fréquemment << Plus tard, je serai comme maman >>. Mais de nos jours, les parents ont de moins en moins d'influence. En effet, les jeunes recherchent très vite une autonomie lors de l'adolescence principalement dans le domaine de la consommation. C'est une tendance durant laquelle les parents ont du mal à assurer leur rôle d'éducateur qu'ils ont toujours réussi à tenir pendant la petite enfance de leurs enfants.

conso